Que faire lorsque l’on repère un nid de frelons asiatiques ?
Pour demander sa destruction :
– Avertissez la mairie
– Adressez un mail ou téléphonez à votre préfet
– Adressez un mail à votre député et à votre sénateur
– Insistez pour qu’ils prennent en considération votre signalement
– Renouvelez la démarche autant de fois que nécessaire
– Demandez à vos voisins, collègues d’agir dans le même sens.
Seul l’effet de masse des alertes répétées déclenchera une prise de conscience de la part des autorités.

 

Signez la pétition :

HALTE À L’INVASION DU FRELON ASIATIQUE
Redoutable prédateur des abeilles
Fléau pour la biodiversité
Consommateur des ressources alimentaires des oiseaux
Menace pour la sécurité civile

STOP À L’INERTIE DE L’ÉTAT !

Comme si la menace d’extinction des insectes ne suffisait pas, le puissant prédateur Vespa Velutina continue à se déployer sur la quasi-totalité de la France et hors de l’Hexagone, détruisant ce qui reste des abeilles et autres insectes pollinisateurs, en menaçant gravement aussi la survie des oiseaux.

Un nid de frelons asiatiques peut consommer jusqu’à 20 000 insectes par an et on a recensé parfois jusqu’à 250 nids par commune…  Un véritable fléau pour les ruchers et pour la biodiversité ! Une vraie menace supplémentaire pour les populations d’oiseaux qui ne peuvent survivre sans les insectes !

Le frelon asiatique affectionne aussi les zones urbaines et humaines, nous exposant chaque jour davantage aux risques d’accidents mortels. Pourtant, même ces accidents mortels, qui ponctuent le parcours du puissant prédateur, ne font pas bouger les services de l’Etat !

Dénonçons, ensemble l’inertie du ministère de l’Agriculture qui reste sourd aux alertes répétées des apiculteurs depuis… 2004 !  L’inertie de l’Etat, qui reste insensible aux multiples décès déjà causés par la piqûre de cet insecte ! L’Etat qui persiste dans l’inaction malgré les dangers sanitaires et environnementaux toujours plus grands que représente la fulgurante invasion du frelon asiatique et malgré les pertes économiques qu’elle engendre pour les apiculteurs, les agriculteurs et les collectivités locales.

Tous ensemble, exigeons de l’État :
– La prise en charge de la destruction des nids de frelons asiatiques
– La mise en place d’un plan de piégeage national pour la protection des populations humaines et animales et pour la protection de la biodiversité.

Les ministères de l’Agriculture, de l’Ecologie et de la Santé doivent assumer leur responsabilité collective.

https://secure.avaaz.org/fr/community_petitions/LEtat_Francais_HALTE_A_LINVASION_DU_FRELON_ASIATIQUE/details/